Tragique disparition d’Anthoine Hubert

Tragique disparition d’Anthoine Hubert

Renault Sport Racing est dévasté à l’annonce de la disparition de l’un de ses plus brillants espoirs, Anthoine Hubert, décédé aujourd’hui à la suite d’un accident impliquant plusieurs voitures sur le Circuit de Spa-Francorchamps en Belgique. Le Français de 22 ans évoluait au sein de l’équipe BWT-Arden en Championnat FIA de Formule 2.

Membre de la Renault Sport Academy, Anthoine disputait le Championnat FIA de Formule 2, l’ultime marche avant la F1. Champion GP3 Series en titre et pilote de l’Équipe de France FFSA, le Français était un immense talent qui apportait son enthousiasme à toute épreuve et son énergie à sa discipline, ses écuries ainsi qu’à la Renault Sport Academy. Son sourire et sa personnalité rayonnante étaient de véritables phares pour notre groupe de jeunes espoirs, avec qui il avait noué des liens étroits et durables.

Ses excellents résultats en F2 cette saison, auréolés de victoires à domicile à Monaco et en France, ont suscité l’inspiration auprès de ses camarades et, à plus grande échelle, au sein de Renault Sport Racing.

ANTHOINE HUBERT

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing

Nos pensées vont aux amis et à la famille d’Anthoine en cette période tragique. Anthoine était un jeune homme brillant. Ses performances ainsi que son comportement sur la piste et en dehors en faisaient un vrai gentleman. C’était un plaisir et un honneur de l’avoir accueilli dans notre Academy. Il manquera terriblement à nos équipes d’Enstone et de Viry, mais son esprit continuera de nous accompagner et nous courrons en sa mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =

Haut