Stellantis annonce une hausse de 7% de son chiffre d’affaires net

Stellantis annonce une hausse de 7% de son chiffre d’affaires net au 3e trimestre 2023

« Au cours du premier semestre de l’année, Stellantis s’est affirmé comme le leader du secteur parmi ses pairs en termes de résultat opérationnel courant, de marge opérationnelle courante et de Free cash-flow industriel. Aujourd’hui, nous mettons tout en œuvre pour conserver notre dynamique en visant la pole position du secteur en termes de rentabilité et de cash-flow, tout en répondant aux enjeux clés du secteur à court terme et en poursuivant notre transformation électrique et technologique. Cette croissance contribue à accélérer la mise en œuvre de notre plan stratégique Dare Forward 2030. » Natalie Knight, directrice financière

Stellantis N.V. maintient sa dynamique au troisième trimestre 2023, avec une hausse de 7% de son chiffre d’affaires net par rapport à l’exercice précédent et un volume de vente toujours en croissance. Le « troisième moteur » (5) de l’entreprise a augmenté son chiffre d’affaires de 25% par rapport à l’exercice précédent. Les ventes mondiales de véhicules électriques (BEV) ont progressé de 37% par rapport au troisième trimestre 2022, principalement grâce aux véhicules suivants : Jeep® Avenger, Citroën Ami, Peugeot E-208, nouvelle Fiat 500e et Citroën ë- Berlingo. Les principales opérations mises en place au cours de l’année dans le cadre du plan stratégique Dare Forward 2030 sont les suivantes pour chacun des trois piliers majeurs :

Engagement : Dans un secteur toujours touché par des perturbations et des transformations sans précédent, Stellantis et son réseau de concessionnaires en Europe ont consolidé leur partenariat pour améliorer l’expérience client et optimiser son parcours global. Avec la signature de plus de 8 000 contrats de vente et 25 000 contrats après-vente dans 10 pays clés d’Europe, Stellantis et ses partenaires commerciaux partagent les mêmes objectifs en matière de simplification, d’approche multimarque, d’orientation client et de qualité. L’Autriche, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas ont déjà adopté le nouveau modèle commercial, et devraient être suivis par le reste des pays européens à compter de 2024.

Tech : La première application de la plateforme STLA Medium, première des quatre plateformes mondiales de Stellantis conçues pour les véhicules électriques, a été dévoilée : il s’agit du nouveau Peugeot E-3008, qui affichera une autonomie de premier plan pouvant aller jusqu’à plus de 700 km, ainsi qu’un temps de recharge, des performances, une efficacité et un plaisir de conduire inégalés. Avec la volonté de façonner la mobilité urbaine durable de demain, Fiat a fait son retour sur le segment B avec la nouvelle 600e, équipée de fonctions de sécurité de pointe et avec une autonomie électrique supérieure à 400 km (cycle mixte WLTP (6)) et à 600 km (cycle urbain WLTP(6)) en ville. Fiat a également dévoilé sa nouvelle offre de micromobilité, la Topolino, qui offre une autonomie de 75 km avec une vitesse de pointe de 45 km/h. En outre, l’entreprise a annoncé la mise en production d’un tout nouveau VUL électrique à Ellesmere Port qui devient à la fois le premier site du Royaume-Uni et de Stellantis sur le plan mondial consacré à 100 % à la fabrication en série des modèles électriques.

La nouvelle Citroën ë-C3, modèle 100 % électrique, fera prochainement son entrée sur le marché. Première voiture électrique européenne accessible, la ë-C3 offre un haut niveau de confort et un fonctionnement électrique facile grâce à son pack de batteries de 44 kWh (jusqu’à 320 km d’autonomie en cycle WLTP (6)). Elle sera proposée à un prix net identique dans la plupart des marchés européens, soit à partir de 23 300 euros.

Stellantis a ouvert son Battery Technology Center ultra-moderne au sein du complexe de Mirafiori à Turin, en Italie. Le centre permettra à Stellantis de concevoir, développer et tester les packs de batteries, les modules, les cellules haute tension et les logiciels qui équiperont ses futurs véhicules.

L’entreprise renforce son écosystème global dédié à l’électrification et maintient ses ambitions en matière de neutralité carbone : (i) validation des tests avec Aramco pour la compatibilité de 24 familles de moteurs thermiques avec les carburants eFuels de substitution, dans le but de réduire les émissions de CO2 des 28 millions de véhicules Stellantis actuellement en circulation ; (ii) présentation avec Saft du projet IBIS (Intelligent Battery Integrated System), qui pourrait être commercialisé sur les véhicules Stellantis d’ici la fin de la décennie ; (iii) annonce de la construction d’une sixième gigafactory au plan mondial pour soutenir sa stratégie d’électrification ambitieuse visant à s’assurer la disponibilité d’environ 400 GWh de capacité de batterie ; il s’agira de la deuxième gigafactory construite aux États-Unis avec Samsung SDI ; (iv) investissement dans le projet Hell’s Kitchen de Controlled Thermal Resources Holdings Inc., avec une capacité de production de l’équivalent de 300 000 tonnes par an de carbonate de lithium ; (v) finalisation de l’acquisition de 33,3 % du capital de Symbio, un leader de la mobilité hydrogène zéro émission, pour renforcer la position de leader de Stellantis dans le domaine des véhicules à hydrogène.

Valeur : Pour accélérer l’adoption des véhicules électriques en Amérique du Nord, Stellantis et six autres grands constructeurs automobiles internationaux ont choisi de mettre en en place un réseau de recharge inégalé avec l’installation d’au moins 30 000 bornes de charge ultra rapide.

Stellantis déploie également une stratégie pluridimensionnelle visant à gérer et sécuriser l’approvisionnement à long terme des micropuces électroniques essentielles et ainsi atteindre les objectifs du plan Dare Forward 2030. La stratégie de Stellantis combine des accords avec des fabricants de semi-conducteurs, l’achat direct des pièces indispensables et une visibilité complète des besoins à venir en matière de puces électroniques.

L’entreprise a racheté pour 0,5 milliard d’euros d’actions au cours du troisième trimestre 2023, soit un total de 1,2 milliard d’euros d’actions racheté pendant les neuf mois précédant le 30 septembre 2023. L’entreprise prévoit de finaliser son programme de rachat d’actions 2023 d’un montant de 1,5 milliard d’euros au cours du quatrième trimestre 2023.

En octobre dernier, Stellantis a annoncé son intention d’acquérir environ 20 % de Leapmotor pour 1,5 milliard d’euros ainsi que la création de

« Leapmotor International », une coentreprise à 51/49 gérée par Stellantis, qui détiendra les droits exclusifs pour la fabrication, l’exportation et la vente des produits Leapmotor en dehors de Chine.

Par ailleurs, également en octobre, l’entreprise a lancé Pro One, son offensive stratégique sur les véhicules utilitaires, qui vise à renforcer son leadership mondial. Elle s’appuiera notamment sur les offres aux professionnels de ses six marques emblématiques – Citroën, FIAT Professional, Opel, Peugeot, Ram et Vauxhall – et contribuera à la réalisation des objectifs du plan stratégique Dare Forward 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut