Réduire la vitesse à 30 km/h est devenu une obligation

Réduire la vitesse à 30 km/h est devenu une obligation

L’Association des Ambassadeurs de la Sécurité Routière se sent récompensée suite à la révision apportée au décret n°151 de 2000 relative aux règles générales de la circulation routière, qui stipule dans sa nouvelle version la réduction obligatoire de la vitesse à 30 km/h dans les environs des établissements d’enseignement et de formation, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, les établissements de jeunesse et les installations sportives signalés par des panneaux appropriés.

Il stipule également que chaque conducteur doit réduire sensiblement sa vitesse et s’arrêter en cas de nécessité lorsque les personnes handicapées traversent la chaussée au niveau des lieux aménagés et réservés à cet effet.

Tout en sachant que L’Association des Ambassadeurs de la Sécurité Routière a plaidoyer pour cette révision depuis 2018, en déposant un projet au ministère des Transports en 2019, qui a été accepté par toutes les autorités concernées et n’a pas cessé depuis, de renforcer la pression positive sur toutes les parties concernées à savoir le Ministère du Transport, de l’intérieur et de l’infrastructure à travers l’Organisation des tables rondes, mobilisation des médias et des communautés scolaires et l’organisation de campagnes de sensibilisation ciblés .

Toute cette persistance et cette persévérance et cet engagement de la part de l’ASR et ses partenaires ont finalement été couronnés de succès par la publication officielle du décret modifié au Journal Officiel le 13 juin 2023.

Cet acquis doit être mis en œuvre et enforcé afin de protéger nos enfants et nos jeunes aux abords de leurs établissements d’enseignement des dangers de la route, mais également les usagers vulnérables et les personnes handicapées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut