Premier constructeur d’Europe

Premier constructeur d’Europe

C’est une performance inédite. A la faveur d’excellents résultats commerciaux au troisième trimestre 2018, le groupe automobile français PSA – qui comprend les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall – devient le leader européen. Une place de numéro 1 que le groupe doit notamment au carton de ses SUV et à son excellent mois de septembre – 247.000 nouvelles immatriculations -, mois au cours duquel ses concurrents ont plongé.

Meilleure anticipation des nouvelles normes d’homologation.

Groupe PSACertes, le rachat d’Opel l’an dernier n’est pas non plus étranger à la bonne santé de PSA. Mais ce qui fait la différence avec le groupe Volkswagen, c’est une meilleure anticipation des nouvelles normes d’homologation des véhicules. « Dès début septembre, tous les clients qui venaient dans les concessions pouvaient bénéficier de la totalité de la gamme disponible dans les nouvelles normes à la commande. Et c’est quelque chose qui nous a clairement aidés », explique au micro d’Europe 1 Maxime Picat, le directeur Europe du groupe PSA.

Le « grand succès » des SUV.

Le groupe a aussi compté sur les très bons résultats commerciaux de ses SUV pour devancer le constructeur allemand. « Plusieurs de nos modèles rencontrent un grand succès », explique au Parisien le même Maxime Picat, qui cite les Peugeot 3008 et 5008, avant de saluer la stratégie de Citroën, qui propose une gamme « différenciante avec la C3 et bientôt la C5 Aircross », selon lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + quinze =

Haut