Porsche et la 919 Hybrid défendront leur titre de champion du monde au Mans

Porsche man24 d Porsche man24 b Porsche man24 c Porsche man24 aÀ l’issue d’une saison 2015 couronnée de succès qui a débouché sur une victoire au classement général au Mans et un double titre de champion du monde des pilotes et des constructeurs, Porsche se retrouve en 2016 dans le rôle de tenant du titre défié par les autres concurrents. Les deux Porsche 919 Hybrid, qui développent chacune une puissance cumulée de près de 900 ch, porteront donc les numéros 1 et 2, comme l’ont confirmé vendredi à l’occasion d’une conférence de presse à Paris les organisateurs des 24 Heures du Mans, l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) et le Championnat du monde d’endurance FIA (WEC).

Andreas Seidl, Team principal, a déclaré : « Prendre le départ avec les numéros 1 et 2 est à la fois un honneur et un défi. Nous devrions faire face à une concurrence accrue lors de cette saison 2016, mais nous entendons bien être à la hauteur pour décrocher des victoires et défendre nos titres. Nous venons de lancer début février notre programme intensif d’essais et d’entraînement à Abou Dhabi. »

Pour cette troisième saison de compétition depuis le retour de Porsche dans la catégorie reine des Le Mans prototypes, le concept entièrement novateur de la 919 Hybrid a été considérablement revisité tout en conservant la structure de base du châssis et la motorisation.

Fritz Enzinger, Vice-président du programme LMP1, a ajouté : « Outre les enjeux sportifs, notre principal objectif est d’enrichir notre savoir-faire pour développer les futures technologies Porsche. Unique en son genre, le règlement du Championnat WEC est très strict en matière d’efficacité tout en laissant une vaste marge de manœuvre technique : il constitue donc le cadre idéal pour développer et tester des innovations destinées aux sportives homologuées pour la route. »

En novembre dernier, Porsche a annoncé que le groupe de pilotes qui s’aligneront sur la grille de départ resterait inchangé par rapport à ceux engagés depuis la saison 2014 : les champions du monde Timo Bernhard (Allemagne, 35 ans), Brendon Hartley (Nouvelle-Zélande, 26 ans) et Mark Webber (Australie, 39 ans) se relaieront au volant de la voiture numéro 1. Dotée du numéro 2, la seconde voiture engagée par Porsche sera piloté par Romain Dumas (France, 38 ans), Neel Jani (Suisse, 32 ans) et Marc Lieb (Allemagne, 35 ans).

En offrant aux constructeurs une formidable marge de manœuvre sur le plan technique, le règlement de la catégorie 1 Le Mans Prototypes (LMP1) se montre particulièrement exigeant pour les ingénieurs. Le système hybride de la 919 associe une technologie novatrice de turbocompression à cylindrée réduite (downsizing) à un système d’injection directe d’essence à haute efficacité pour son moteur thermique V4 de 2 litres et utilise une batterie lithium-ion pour stocker l’énergie électrique produite par les deux systèmes de récupération d’énergie (énergie cinétique au freinage sur l’essieu avant et énergie thermique des flux de gaz d’échappement). La 919 Hybrid développe ainsi au total quelque 900 ch et constitue à plusieurs titres pour Porsche une source d’inspiration pour les futures voitures de sport homologuées pour la route. C’est notamment le cas de la technologie 800 volts qui équipera la Mission E, le concept car entièrement électrique de la marque. Cette technologie de tension élevée permet de réduire de manière substantielle les temps de chargement. La production en série de ce nouveau concept de sportive à quatre portes est annoncée pour la fin de la décennie.

Alexander Hitzinger, Directeur technique et responsable de la 919 Hybrid, a déclaré : « Après avoir aligné une 919 entièrement redessinée pour la saison 2015, nous conservons cette année la même structure pour le châssis. Nous n’avons donc pas prévu de lancement officiel pour le nouveau modèle ; nous nous contentons de le modifier étape par étape pour nous conformer au règlement 2016. Selon nos simulations, les modifications du règlement en matière de consommation et de débit de carburant devraient nous coûter près de 4 secondes par tour au Mans. À ce stade, il nous est toutefois impossible d’estimer dans quelle mesure nous pouvons compenser cette restriction en matière de consommation par l’amélioration d’autres éléments de la 919 Hybrid, ni même si c’est tout simplement possible. »

Dans l’histoire du sport automobile, le Championnat WEC fait revivre la tradition du championnat du monde des voitures de sport des années 1960 aux années 1980. C’est le championnat le plus prestigieux du monde après celui de Formule 1. La saison 2016 compte neuf manches qui se disputeront dans neuf pays différents. L’épreuve phare de la saison reste les 24 Heures du Mans, en France, pour laquelle Porsche détient un record absolu de 17 victoires au classement général. Les huit autres courses se déroulent sur six heures. Le championnat débutera le 17 avril à Silverstone (Royaume-Uni), et se poursuivra le 7 mai à Spa-Francorchamps (Belgique). Après les 24 Heures du Mans (18-19 juin), la manche allemande de ce championnat se tiendra au Nürburgring (24 juillet). Une toute nouvelle manche est ajoutée à Mexico (3 septembre), qui sera suivie le 17 septembre par celle d’Austin (Texas, États-Unis), celle de Fuji le 16 octobre (Japon), puis celle de Shanghai (Chine, 6 novembre) pour se clôturer par l’épreuve finale de la saison à Bahreïn le 19 novembre.

C’est pour pouvoir saisir l’opportunité de créer des technologies innovantes que Porsche a décidé de revenir dans la catégorie reine de l’endurance. Depuis ses débuts en 2014, la Porsche 919 Hybrid affiche un palmarès éloquent sur un total de 16 courses : 12 pole positions, 7 victoires dont 4 doublés, 5 records du temps au tour et 2 titres de champion du monde (pilotes et constructeurs). En 2015, la 919 est la seule à avoir décroché la première ligne sur la grille de départ lors des qualifications à toutes les épreuves du Championnat du monde d’endurance.

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top