Argus automobile de Tunisie

Le nouveau crossover Mazda CX-4

Un modèle pour le moment réservé au marché chinois. Il ne devrait pas le rester longtemps

Mazda complète donc son offre de SUV et crossovers d’un quatrième modèle, le CX-4. Semblant intercalé entre CX-3 et CX-5, il est toutefois plus imposant que ce dernier avec ses 4m63 de long et 1m84 de large, et se positionne globalement comme plus haut en gamme. On s’étonnera donc du choix de l’appellation.

Préfiguré par le concept Koeru, il se pose comme un crossover plus dynamique que le CX-5, dans la veine des « SUV Coupé » de certains constructeurs allemands… Une hauteur restreinte (1m53 seulement), des vitrages réduites, un hayon plus incliné, un montant A habillé de noir… le tout reposant éventuellement sur des jantes 19 pouces (ou 17).

L’habitacle reste assez proche de ce que l’on connaît chez Mazda, mais avec un ensemble qui paraît particulièrement flatteur dans son aspect : bandeau décoratif mêlant aluminium et bois, montants de la façade en aluminium, côtés de la console habillés de cuir…

Le CX-4 reçoit pour l’heure deux mécaniques essence de la famille Skyactiv : un 2.0 avec boîte manuelle ou automatique à 6 rapports, traction uniquement, ou un 2.5 avec boîte automatique 6 rapports, et 4 roues motrices. Ce moteur est également doté du système Stop&Start i-eLoop, mais les valeurs de puissance et de couple ne sont pas communiquées. Sur la Mazda 6, ces mêmes moteurs développant 165 ch / 210 Nm et 192 ch /256 Nm.

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top