La visite technique tous les 2 ans, pour les véhicules âgés de moins de 10 ans

Le ministère du transport a annoncé mardi, l’entrée en vigueur de la décision relative à la périodicité de la visite technique pour les véhicules particuliers qui sera dorénavant, une fois tous les deux ans, à partir de la 4ème année de la mise en circulation du véhicule et annuellement, à partir de la dixième année.

Cette décision intervient en application du décret gouvernemental numéro 859, daté de 15 juillet 2016 relatif à l’amendement du décret numéro 148, daté du 24 juillet 2000, qui fixe la périodicité de la visite technique, selon un communiqué publié, par le ministère du transport.

Les voitures particulières ne seront soumises à la première visite technique qu’à partir de la quatrième année de leur mise en circulation, au lieu de la troisième année. Cette décision concerne également, les motos et scooters à 3 et 4 roues dont l’âge de mise en circulation est inférieur à 10 ans.

Pour les véhicules dont la durée de vie a dépassé les 10 ans, la périodicité de la visite technique reste chaque année.

Cette décision vise à alléger la pression sur les centres de visite technique et réduire les délais d’attente. Elle ne devrait pas avoir un impact sur la sécurité routière ou sur l’environnement, d’après le département du transport.

Les voitures particulières sont généralement bien entretenues par leurs propriétaires, puisque plus que 85% de ces véhicules obtiennent le certificat de visite technique, a t-il précisé.




Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top