Ford a révélé la septième génération de la Fiesta

La citadine met le cap sur le premium avec des équipements de pointe et des finitions exclusives

Il est assez normal qu’un constructeur automobile veuille convaincre de la qualité et du caractère innovant de ses produits. Ford n’a pas hésité pour cela à « convoquer » dans son usine de Cologne en Allemagne, 3 000 concessionnaires et journalistes de tous les pays européens et de Turquie. Le thème de cette soirée exceptionnelle : Go further… « Aller plus loin ».

ford_fiesta2016-b

En introduction, Mark Fields, président et CEO de Ford Motor Company, a insisté sur les nouvelles attentes des consommateurs et le virage pris par Ford, qui se veut tout autant constructeur automobile qu’entreprise de mobilité. Avec Ford City Solutions, l’entreprise de Cologne va développer, souvent avec des partenaires, différents services d’auto-partage, accélérer son programme de véhicules autonomes, investir dans l’électrification du parc automobile et, avec les autres constructeurs allemands, dans l’installation de bornes de charge ultrarapides.

Extérieurement elle perd quelques rondeurs mais gagne joliment en agressivité. Cette nouvelle Fiesta reste cependant avant tout une… Fiesta. Intérieurement, elle a visiblement été repensée comme une voiture de son époque avec des matériaux de qualité et, au centre de sa planche de bord, son écran tactile multifonctions de 8 pouces bénéficiant du système multimédia connecté SYNC 3. Chez Ford, on semble par ailleurs avoir compris qu’il fallait revoir à la baisse le nombre de commandes et de boutons autour du volant et dessus. Un bon point même si l’on doit pouvoir encore mieux faire.

ford_fiesta2016-c

La Fiesta 2017, disponible en 3 et en 5 portes, veut être la petite voiture la plus sophistiquée avec sa quinzaine d’aides électroniques à la conduite de série. Elle arbore également un très bon niveau sécuritaire avec notamment un nouveau système de freinage qui permet de s’arrêter sur une distance raccourcie de 8 %.

Du côté des motorisations, la vedette reste la petite et très performante mécanique essence 1.0 l Ecoboost proposé en 100, 125 et 140 ch. Un diesel 1.5 l TDi de 120 ch sera également proposé. Ces moteurs pourront être associés à une boîte manuelle à six rapports ou à une boîte automatique.

ford_fiesta2016_d

Grande nouveauté, la Fiesta se décline en quatre grandes variantes : Titanium d’abord, qui devient la nouvelle référence pour son élégance et ses équipements même si la finition Trend reste à l’ordre du jour ; Vignale ensuite, un produit présenté comme « haut de gamme » par les matériaux utilisés, les exécutions des finitions, les couleurs de carrosserie exclusives ; ST Line encore, volontairement plus sportive et nettement inspirée des modèles Ford Performance à l’image de ce qui existe pour la Mondeo ou l’Edge ; Active enfin, qui a un sympathique côté crossover avec sa hauteur de caisse surélevée et ses barres de toit. Une finition que Ford souhaite reprendre sur d’autres modèles de ses futures gammes. Des «customisation packs» viennent compléter l’offre et ouvrir de multiples possibilités de personnalisation.

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top