Volkswagen offre une cure de jouvence  a sa berline

Volkswagen offre une cure de jouvence  a sa berline

Bien qu’elle se soit largement concentrée sur son offre de SUV ces derniers temps, la marque Volkswagen n’a pas oublié sa berline moyenne, la Passat. Elle vient en effet de lui administrer une cure de jouvence, qui apporte quelques petits changements esthétiques mais surtout plusieurs nouveautés technologiques.

De prime abord, il est difficile de faire la différence entre l’ancien modèle et la version restylée. À bien y regarder, on finit par voir que les boucliers et la calandre ont été légèrement modifiés. On note aussi la présence d’un nouveau monogramme Passat à l’arrière, ainsi que des évolutions au niveau de la signature lumineuse, avec par exemple l’introduction de la technologie Matrix LED à l’avant. À bord, la montre à affichage analogique est remplacée par un monogramme Passat rétroéclairé, et le rangement de la console centrale devient plus logeable.

Volkswagen Passat

La Passat restylée est surtout intéressante pour ses nouvelles technologies, à commencer par l’assistant Travel Assist, un système permettant de rouler de manière partiellement automatisée jusqu’à 210 km/h. Elle est en outre dotée d’un nouveau volant capacitif vérifiant que le conducteur a bien les mains sur le volant (même et surtout lorsque le Travel Assist est enclenché), ainsi que de l’Emergency Steering Assist, une technologie facilitant les manœuvres d’évitement en jouant sur le freinage. Volkswagen a de plus amélioré le Digital Cockpit et introduit un nouveau système d’info-divertissement qui, grâce à sa carte SIM intégrée, propose de nombreuses fonctionnalités (contrôle vocal, accès à des radios numériques, infos en temps réel, etc). Il permet de surcroît d’accéder à Apple CarPlay sans liaison filaire. Sachez aussi qu’il sera désormais possible d’ouvrir et de démarrer le véhicule avec son smartphone.

Volkswagen Passat

Volkswagen profite de ce restylage pour relancer la version hybride rechargeable GTE. Ce modèle revient avec un niveau de puissance identique (218 ch) mais dispose de nouvelles batteries de 13 kWh (9,9 kWh auparavant). Désormais, l’autonomie en tout électrique culmine à environ 55 km selon le cycle WLTP. Si l’on se base sur l’ancien cycle NEDC, cette même autonomie est de 70 km, ce qui représente un gain de 20 km par rapport à l’ancienne GTE.

Le reste de la gamme comporte des moteurs à essence de 150, 190 et 272 ch, ainsi que des mécaniques diesel de 120, 150, 190 et 240 ch.

Sur certains modèles, Volkswagen proposera en option la suspension adaptative DCC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq − un =

Haut