Résultats et marges record pour Porsche

Résultats et marges record pour Porsche

C’est le meilleur exercice de l’histoire de l’entreprise : au cours de l’exercice 2016, Porsche AG a atteint des records de livraisons, de chiffre d’affaires, de résultat opérationnel et d’effectifs. Les livraisons sont en hausse de 6 %, à 237 778 unités vendues, pour un chiffre d’affaires de 22,3 milliards d’euros (soit une progression de 4 % en glissement annuel). Le résultat opérationnel affiche une augmentation non proportionnelle de 14 %, à 3,9 milliards d’euros. La marge opérationnelle enregistre une croissance particulièrement marquée, passant de 15,8 % (2015) à 17,4 %. Au 31 décembre 2016, les effectifs de Porsche étaient quant à eux en hausse de 13 %, à 27 612 salariés.

28 000 salariés Porsche

Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG, a commenté ces résultats à Stuttgart-Zuffenhausen lors de la conférence de presse annuelle consacrée aux résultats de l’entreprise : « Ces excellents résultats financiers attestent du bien-fondé de notre stratégie. Porsche est synonyme de croissance et de création de valeur. Notre objectif reste de satisfaire nos clients, de consolider notre marge opérationnelle et de pérenniser nos emplois. »

Lutz Meschke, Vice-président du Directoire et directeur financier de Porsche AG, a souligné : « Avec une marge opérationnelle supérieure à 17 %, Porsche se maintient parmi les constructeurs automobiles les plus rentables du monde. Ce succès s’explique principalement par notre gamme de produits sans équivalent et par notre structure de coûts particulièrement saine. » La stratégie à long terme de couverture des risques de change a aussi joué un rôle majeur dans ces résultats record. « Nous anticipons une croissance modérée pour les livraisons et le chiffre d’affaires au titre de l’exercice 2017 en cours, malgré la persistance des incertitudes économiques et politiques dans diverses régions du monde. En ce qui concerne le résultat opérationnel, nous espérons atteindre le niveau de l’an dernier, à condition que les taux de change restent stables », a déclaré Lutz Meschke. « Nous entendons profiter de l’impulsion offerte par la nouvelle Panamera, et notamment de ses versions hybrides rechargeables et Sport Turismo », a affirmé Oliver Blume.

Porsche 4

Porsche prépare la mobilité de demain. À ce titre, les investissements de recherche et développement ont été revus à la hausse, atteignant ainsi la barre des 2,2 milliards d’euros pour l’exercice 2016. Le constructeur de voitures de sport s’intéresse particulièrement au développement de nouveaux modèles hybrides rechargeables et d’une voiture entièrement électrique, la Mission E, ainsi qu’à la révolution du numérique. Selon Lutz Meschke, « la digitalisation signifie bien plus qu’un simple investissement dans les nouvelles technologies. Cela nous ouvre des opportunités économiques inédites, offre de nouveaux atouts aux clients et améliore l’efficacité de nos processus. » En 2016, l’entreprise a fondé la société Porsche Digital GmbH à Ludwigsbourg ainsi que le Digital Lab à Berlin. Porsche a également acquis une participation dans la société de capital-risque e.ventures et dans le fournisseur de solutions de stationnement Evopark. « À moyen terme, nous entendons réaliser une part à deux chiffres de notre chiffre d’affaires avec les services numériques », a indiqué Lutz Meschke.

«Dans le cadre de la stratégie Porsche 2025, nous préparons l’entreprise au monde de demain», a souligné Oliver Blume. «Chez Porsche, la mobilité du futur est non seulement synonyme de nouvelles technologies et d’électrification, mais aussi de voitures de sport authentiques capables de faire naître des émotions», a expliqué le Président du Directoire, avant de conclure : «Nous misons sur notre tradition pour proposer la sportive de demain».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + 9 =

Haut