MANU GUIGOU, CHAMPION DE FRANCE AVEC L’ALPINE A110 RALLY

MANU GUIGOU, CHAMPION DE FRANCE AVEC L’ALPINE A110 RALLY

Toujours vainqueur de sa classe cette année, Manu Guigou ajoute une nouvelle ligne à son palmarès avec un dixième triomphe dans la catégorie deux-roues motrices du Championnat de France FFSA des Rallyes Asphalte. Invaincue sur les spéciales françaises, Alpine obtient ainsi son premier titre national, quarante-trois ans après celui de l’Alpine A310 V6 de Guy Fréquelin.

Lancé cette saison, le Championnat de France des Rallyes deux-roues motrices était dans le viseur de Manu Guigou pour son grand retour sur la scène nationale.

Après avoir œuvré durant six mois au processus de développement de l’Alpine A110 Rally avec l’équipe Signatech sous la direction de Lionel Chevalier, Manu faisait le plein de points sur les routes du Touquet avant de faire ses débuts en compétition au Mont-Blanc avec le modèle dont il est l’ambassadeur.

Faisant honneur au patronyme de la marque et à sa riche histoire, Manu Guigou réalisait un départ de rêve en signant le meilleur temps de la première spéciale face aux trente-trois quatre-roues motrices, R5 et WRC confondues. Avec trois scratches à son actif, le pilote du Team Joffroy ralliait l’arrivée en vainqueur des deux-roues motrices et au troisième rang absolu.

Trois semaines plus tard, Manu Guigou récidivait sur un terrain différent, celui du Cœur de France. Auteur d’une prestation sérieuse et appliquée autour de Vendôme malgré des conditions piégeuses, il s’imposait avec plus d’une minute d’avance sur son plus proche rival, lui aussi au volant d’une Alpine A110 Rally, avec à nouveau des chronos remarqués au général.

Grâce à ces succès, Manu Guigou et son copilote Alexandre Coria deviennent aujourd’hui officiellement Champions de France des Rallyes deux-roues motrices. Cette performance leur permet d’apporter à Alpine son premier titre officiel depuis son retour en rallye en début d’année, mais également sa première couronne dans l’Hexagone depuis le sacre de Guy Fréquelin en 1977.

« Je suis extrêmement fier et honoré d’apporter ma pierre à l’édifice dans la riche histoire sportive d’Alpine », a confié Manu Guigou dès l’annonce de son titre mardi soir. Signatech a construit une auto des plus performantes tout en respectant l’ADN de la marque. Avoir son nom adossé à celui de la marque Alpine est un rêve d’enfant qui s’est désormais concrétisé. La marque Alpine a un palmarès conséquent et se positionne toujours parmi les leaders. C’est pour cela que les Alpine représentent une valeur incontestable pour les passionnés de voiture de sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − trois =

Haut