Les constructeurs automobiles ensemble contre le coronavirus

Les constructeurs automobiles ensemble contre le coronavirus

Alors que le monde de l’automobile est à l’arrêt, différents constructeurs ont décidé de prêter main forte dans cette période difficile. Les initiatives se multiplient comme du côté de PSA, Renault et Ferrari.

L’appel a été lancé par la Grande-Bretagne il y a quelques jours. Face à l’afflux de malades dans les hôpitaux, le pays a demandé aux usines automobiles nationales de reconvertir leurs outils de production dans la fabrication de matériel médical. Jaguar a déjà affirmé son soutien, comme de nombreux autres constructeurs européens qui ont pris des initiatives solidaires.

PSA et Renault donnent 250 000 masques

Les constructeurs automobiles ensemble contre le coronavirusDeux groupes automobiles adverses et pourtant unis dans le don de masques aux autorités de santé. Alors que leurs usines ont fermé la semaine dernière, PSA et Renault ont décidé de transmettre ce matériel médical conséquent aux préfectures, services d’urgence et personnels soignants.

Ce ne sont pas moins de 120 000 masques du côté de Renault, 130 000 chez PSA, un total de 250 000 masques donnés donc, auquel pourrait s’ajouter des gants et des défibrillateurs déjà proposés par la maison-mère de Peugeot. Valeo a également fait un don de 30 000 masques FFP2 et FFP3.

Stand 21, fabricant de combinaisons et de matériel pour les pilotes automobiles, basé à Dijon, va en fabriquer et attend la réception des matériaux pour passer rapidement à la production. Enfin, le fabricant chinois d’automobiles et de batteries BYD a décidé de fabriquer des masques et du gel hydroalcoolique alors que ses lignes de production sont aussi à l’arrêt.

300 Zoé à disposition des soignants

Il y a quelques semaines, Renault annonçait le passage à l’électrique de sa Twingo. Mais à cause de la fermeture des usines et de la propagation du Covid-19, le lancement prend du retard, et Renault peut alors s’employer davantage dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, toujours avec l’électrique. Le président de Renault, Jean-Dominique Sénard, a confié ce matin, sur RTL, qu’un prêt de 300 Renault Zoé à destination du personnel soignant est à l’étude.

« Nous sommes en train de réfléchir à prêter 300 Zoé au personnel médical pour qu’il puisse se déplacer plus facilement. Nous en avons déjà prêté 200 en Suisse à la Croix-Rouge », a-t-il précisé. Les conditions de ce prêt ne sont pas encore précisées, particulièrement les modalités de recharge, de mise à disposition individuelle ou par unité médicale, ainsi que leur nettoyage. Ces autos électriques seraient celles destinées au réseau d’auto-partage Renault Zity, qui devait être lancé en région parisienne ce mois-ci.

Ferrari et Ford produisent des respirateurs

Les constructeurs automobiles ensemble contre le coronavirusAprès le don de dix millions d’euros de la famille Ferrari à l’Italie pour lutter contre le coronavirus, l’usine italienne, qui fabrique habituellement des monoplaces de Formule 1, s’organise pour produire des pièces de respirateurs et de systèmes de ventilation. Cette initiative pourrait permettre de remédier un peu au manque de matériel qui touche le pays.

Selon Il Corriere della Sera, les dirigeants de la marque, aidés des fabricants de composants automobiles Magnetti-Marelli et de Siare Engineering, réfléchissent ensemble à augmenter la production des appareils, en optimisant les processus de production chez Ferrari ou en externalisant la production. Ils souhaitent atteindre ainsi les 300 respirateurs et systèmes de ventilation par semaine.

D’autres équipes de F1 comme Williams, McLaren, Mercedes et Red Bull ont également proposé leur aide via leurs divisions consacrées à la recherche et au développement technologiques.

Aux Etats-Unis, où le confinement est également de rigueur dans certains Etats, le constructeur Ford a décidé de produire des respirateurs et des masques. En association avec les entreprises 3M, spécialiste de la fabrication et de l’assemblage de tout produit, et GE Healthcare, fabricant de matériel d’imagerie médical, ce sont plus de 100 000 masques par semaine qui seront produits, ainsi que des respirateurs et des composants de protections individuelles.

Source: Turbo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 11 =

Haut