La Yaris franchit la barre des 3 millions

La Yaris franchit la barre des 3 millions

première yaris « Made in France » tombait des chaînes de l’usine de Valenciennes. Quinze ans plus tard, le site français et ses 3800 salariés viennent de franchir le cap des 3 millions de citadines produites.

Un cap qui atteste « de la bonne santé du site et de sa position importante au sein de l’organisation industrielle du groupe Toyota en Europe », a souligné Koreatsu Aoki, le président de TMMF. Il faut dire que l’usine française du Nippon a pris du galon au fil des années. Ainsi, en 2001, les 2000 salariés produisaient 400 Yaris par jour alors qu’aujourd’hui, la cadence est montée à 1010 unités par jour. De quoi aligner 42 pays en Europe, mais aussi en Amérique du Nord.

Parmi les étapes importantes dans la vie de l’usine, il y a le lancement de la Yaris Hybride en 2012. Aujourd’hui, ce modèle mariant moteur thermique et électrique représente 35% du la production du site. De plus, notons que la France est le premier marché pour ce modèle pas comme les autres puisque une Yaris sur quatre produite reste en France. D’ailleurs, la trois millionième Yaris était une hybride, bicolore, destinée à un client français.

Juste avant de franchir ce cap en France, Toyota avait déjà annoncé avoir franchi la barre symbolique des 10 millions d’unités produites en Europe grâce à ses six usines d’assemblage sur le continent, en France donc, mais au Royaume-Uni, en Turquie, en Pologne, en République tchèque et en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut