Coup d’envoie du Rallye Fenix 2021 pour explorer la beauté du désert

Coup d’envoie du Rallye Fenix 2021 pour explorer la beauté du désert

Le Rallye Fenix 2021 a commencé par une cérémonie de remise du drapeau à Douz avec la présence des autorités locales, qui ont donné le départ officiel. Quelques minutes plus tard, les véhicules de course sont entrés dans les sables et les traces sales du Sahara. La première étape comprenait 135 kilomètres contre la montre et offrait tous les terrains auxquels le concurrent affrontera les jours suivants : sable, dunes, pistes, et encore et encore et encore.

Et le véhicule le plus rapide parmi les 103 machines de course était le PH Zephyr SSV de Lionel Baud et Loic Minauder (FRA). Ils ont ′′ mangé ′′ la scène pendant un peu plus de deux heures et sont actuellement des leaders dans la classe des poids légers devant Edwin Opstelten – Hendricus van Kouwen (Can-Am) et leurs compatriotes des Pays-Bas Pelle Moens et Karana Moens.

Fenix Rally 2021

Aussi incroyablement rapide a été l’équipage français Jerome Pelichet – Pascal Larroque qui a pris les devants dans le cours de Car Open. Leur prototype Optimus conducteur arrière se sentait chez eux avec le sable et l’équipe a fini avec 4 minutes d’avantage des Lituaniens Vaidotas Paskevicius et Andrius Matuolis avec le Seat Leon Dakar à l’allure si fraîche. Le trio leader de la journée a été fermé par un autre tandem français : Jean Pascal Besson et Francois Cazalet avec leur puissant buggy de sable.

Le top 5 de la classe automobile a été terminé avec l’unique Porsche désert d’Agostino Rizzardi (ITA) et le Hummer H3 Proto d’Aivaras Kavaliauskas (LTU). Le plus rapide de la classe Limited a été le duo Frederick Fourdraine – Christophe Stutz de France avec Toyota Land Cruiser HZJ 73.

Fenix Rally 2021

Dans la classe de vélo, le raider le plus rapide était Romain Muraton (FRA, Husaberg) qui a profité de 2 minutes de Marc-Michael Kuehne (GER, KTM). Le troisième jour était Mattew Grid (GER, GasGas) à seulement 3 minutes derrière le leader. Quoi qu’il en soit, à cause d’une situation avec un motard tombé, les intendants devront prendre une décision dans la nuit, que faire de l’époque des pilotes, qui s’arrêtent pour l’aider.

Les VTT étaient en fait plus rapides que les vélos dans les sables près de Douz. Et, parmi eux, le plus rapide était Alexandre Piorczynski de Pologne qui a battu les Lituaniens Tomas Mickus et Romualdas Karuzis. Tout le trio principal compte sur les quads Can-Am.

Pour son deuxième jour, Rallye Fenix aura 2 étapes spéciales. Le premier, appelé ′′ Park Drive “, débutera près du parc national de Jebil et offrira 113 kilomètres contre la montre. La deuxième partie, bec ′′ Grille pain Sahara ′′ offrira 74 kilomètres de sable et de dunettes. Et les gues quoi – il y aura beaucoup de sable…

Fenix Rally 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 6 =

Haut