BMW a totalement réinventé sa Série 1

BMW a totalement réinventé sa Série 1

Entre les normes de pollution et la technologie de plus en plus intégrée à nos automobiles, développer une voiture ne se limite plus à proposer une voiture à la conduite agréable et à la fiabilité exemplaire.

Partant de ce constat, BMW a décidé de totalement réinventer sa Série 1, de façon à conserver son attrait auprès des jeunes et des flottes de sociétés. Visuellement, ce changement se remarque facilement, puisque cette nouvelle génération repart sur une feuille blanche. Uniquement disponible en cinq portes, elle conserve toutefois les dimensions de la précédente génération. Malgré cela, grâce au changement de plateforme, ne laissant plus la place qu’à des trois, voire quatre cylindres, l’habitabilité à bord évolue considérablement. Le capot moins long lui donnera cependant un look globalement moins sportif celui de l’ancienne. Mais rassurez-vous, elle est plus sympathique à regarder en vrai que sur les photos. Au final, on se retrouve donc avec une béhème au look plus “standardisé”.

BMW a totalement réinventé sa Série 1Sans pack, l’extérieur se montre moins austère qu’auparavant, avec des boucliers plus recherchés en termes de design. En optant pour les finitions haut de gamme, telles que le Pack M, la compacte profite d’un look plutôt sympathique et agressif. Toujours en optant pour cette finition, l’intérieur bénéficie d’un traitement plus radical. Les sièges sont désormais taillés en une pièce, un peu façon Z4, et nous retrouvons pas mal de rappels des couleurs BMW Motorsport. Globalement, nous notons une fameuse amélioration des matériaux et du niveau de finition apporté aux différents composants de l’habitacle. Pour en revenir aux sièges, ils apportent toujours suffisamment de maintien, ainsi qu’un niveau de confort plus que correct. Marque de fabrique oblige, ils sont équipés de beaucoup de réglages, pour une position de conduite sur mesure.

BMW a totalement réinventé sa Série 1A son bord, plus rien à voir avec la version sortante. Le retard face à la concurrence est rattrapé avec l’apparition de nouvelles technologies de pointe et d’un design repensé à tous les niveaux. Cette Série 1 s’embourgeoise indéniablement ! En fonction des packs choisis, il est possible d’opter pour une instrumentation semi-numérique, ou pour le cockpit virtuel déjà bien connu des nouvelles Z4, X5, Série 8 et autres… Grâce à cela, cette Série 1 pourra facilement séduire les plus “geeks” d’entre nous et les business man, toujours à la recherche de plus de connectivité pour une facilitation des déplacements. Ici, il est possible de relier son agenda, de connecter son compte Spotify, ou encore de pré-programmer le GPS à distance.

Avec sa nouvelle architecture intérieure, BMW bouleverse pas mal ses clients habitués. La console centrale accueille désormais le bouton d’allumage et toutes les options liées à la partie “conduite” de la voiture. La molette de pilotage du système multimédia est toujours présente, mais elle peut être totalement oubliée avec l’apparition d’un écran entièrement tactile.

En faisant donc abstraction du côté purement passionnel, cette nouvelle “One” se montre donc réjouissante et à la hauteur des standards du marché. Reste donc maintenant à voir si le travail apporté à son châssis parviendra à nous faire avaler la pilule du passage à la traction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − deux =

Haut