Opel Astra mérite bien le titre « voiture de l’année »

Afin de regagner du terrain sur le segment des compactes, Opel effectue un grand bond technique avec sa cinquième génération d’Astra. Plus légère, plus habitable et mieux présentée, cette nouvelle Astra se rapproche un peu plus des sommets de la catégorie.

opel-astra-2016

Face aux Peugeot 308, Renault Mégane et Volkswagen Golf, il était temps pour la vieillissante Opel Astra de se remettre à jour et de se relancer dans la bataille sur le très concurrentiel segment de compactes. Et pour cette cinquième génération, Opel est reparti quasiment d’une feuille blanche. Affichant des lignes plus tendues, cette nouvelle mouture de la compacte paraît mieux campée sur ses appuis et quoique son allure ne soit pas radicalement modernisée, elle semble en tout cas plus statutaire que sa devancière. Pourtant, la largeur est identique à celle de l’ancien modèle (1,81 m) et surtout, la longueur est diminuée de 5 cm, l’Astra s’étirant désormais sur 4,37 m.

Si cette carrure un peu plus svelte ne se devine pas à l’extérieur, elle se ressent encore moins en pénétrant à bord. En effet, le volume intérieur est en hausse et les passagers arrière bénéficient de plus d’espace aux jambes (+3,5 cm), tandis que la garde au toit a été augmentée de 2,2 cm. Généreuse avec ses occupants, la nouvelle Astra l’est en revanche un peu moins concernant leurs bagages.

opel-astra-int

Opel se rattrape toutefois en offrant à sa compacte une belle présentation intérieure, avec notamment une planche de bord très bien dessinée et assemblée. L’ensemble paraît ainsi plus qualitatif que dans la nouvelle Renault Mégane, se rapprochant fortement des références de la catégorie.

Enfin, cette nouvelle Astra a le bon goût de ne pas se montrer gourmande sur le plan tarifaire, au regard des nombreuses innovations dont elle bénéficie.

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top