Argus automobile de Tunisie

Nouvelle Porsche 911 RSR pour les 24 Heures du Mans

C’est avec un tout nouveau modèle de course GT que Porsche entame la saison de compétition 2017

La nouvelle 911 RSR tire pleinement parti de toutes les latitudes offertes par le règlement GT des 24 Heures du Mans et mise sur la conception légère de la voiture, mais aussi sur un moteur à plat six cylindres à la pointe de la technologie, placé en amont de l’essieu arrière. Avec ses quatre litres de cylindrée, ce moteur extrêmement léger est doté d’un système d’injection directe d’essence ainsi que d’une commande de soupapes rigide, et se caractérise par sa remarquable efficacité. La nouvelle 911 RSR fera ses débuts sur circuit en janvier 2017 à l’occasion des 24 Heures de Daytona.

porshe-man242

« Tout en conservant le design emblématique de la 911, cette nouvelle génération marque l’évolution la plus significative de l’histoire de ce fleuron des modèles GT », explique Frank-Steffen Walliser, patron de la branche Sport automobile chez Porsche (Porsche Motorsport). En effet, la nouvelle 911 RSR a été entièrement redéveloppée : le châssis, la caisse, le concept aérodynamique, le moteur et la transmission ont été radicalement repensés. Le nouveau concept de motorisation a notamment permis aux ingénieurs d’intégrer un large diffuseur qui, associé à l’aileron arrière emprunté à la 919 Hybrid, le prototype Porsche engagée dans la catégorie LMP1, contribue à améliorer nettement la déportance et l’efficacité aérodynamique de la voiture.

porshe-man243

« Nous avons choisi pour la 911 RSR un moteur atmosphérique particulièrement moderne et léger, offrant ainsi à nos ingénieurs une grande liberté dans le développement de ce modèle », déclare Frank-Steffen Walliser. « Par ailleurs, le règlement LM GTE a pour principe de base la stricte égalité des chances entre les différents concepts de motorisation et fait en sorte que les caractéristiques de couple des moteurs turbocompressés et des moteurs atmosphériques soient ajustées en conséquence. » En fonction de la taille du limiteur, le nouveau moteur Porsche développe près de 510 ch (375 kW). La transmission de la force motrice aux roues arrière de 31 cm de large est assurée par une boîte de vitesses séquentielle à six rapports, dotée d’un carter en magnésium. Les changements de rapport sont effectués par les palettes de commande au volant. Porsche termine ainsi sa mutation vers la nouvelle génération de moteurs : après la 911 GT3 R et la 911 GT3 Cup, le fleuron des modèles de course GT Porsche est à son tour équipé du même moteur Boxer six cylindres à la pointe de la technologie.

Par le passé, Porsche a déjà repoussé les limites du concept de la 911 avec la 911 GT1 en 1996. Une audace récompensée en son temps par une performance sportive de premier ordre : en 1998, la 911 GT1 remportait en effet la 16e victoire de la marque au classement général des 24 Heures du Mans. À cette époque, les modèles les plus rapides du circuit relevaient de la catégorie GT1.

porshe-man244

Aujourd’hui, pour la première fois, une voiture de course GT Porsche est équipée de systèmes d’assistance de pointe : la nouvelle 911 RSR dispose en effet d’un système d’alerte anticollision à capteur radar baptisé « Collision Avoid System ». Ce système détecte en temps voulu, même dans l’obscurité, la présence des prototypes LMP, qui sont plus rapides sur le circuit, permettant ainsi au pilote d’éviter tout malentendu. L’arceau-cage de sécurité a également été repensé, tout comme le siège de course fermement fixé au châssis, afin d’améliorer la sécurité du pilote. Le siège ne pouvant être désolidarisé du châssis, c’est la position du pédalier qui est ajustée en fonction de la taille du pilote.

La nouvelle 911 RSR bénéficie aussi de nouveautés particulièrement utiles pour les arrêts techniques au stand : les éléments de la coque en fibre de carbone peuvent en effet être remplacés en un temps record grâce à des fixations rapides ingénieuses. Et les réglages du châssis peuvent être modifiés bien plus rapidement et en toute simplicité.

Par ailleurs, la livrée de la nouvelle 911 RSR tranche radicalement de celle de ses prédécesseurs : le modèle de course GT arbore en effet la nouvelle livrée du team d’usine qui reprend le langage de conception clair et dynamique de Porsche Motorsport en lui donnant une nouvelle dimension. Vu du ciel, c’est la forme du blason Porsche qui se dessine. Les teintes de base restent le blanc, le rouge et le noir.

porsche-man245

Au cours de la saison 2017, la nouvelle 911 RSR devrait participer à 19 épreuves sous la bannière Porsche, ce qui représente plus de 140 heures de course. Porsche alignera deux voitures d’usine sur la grille de départ du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC), qui comprend l’épreuve des 24 Heures du Mans, ainsi que sur celle du championnat nord-américain d’endurance IMSA Weathertech Championship. Le nouveau modèle fera ses débuts en compétition les 28 et 29 janvier prochains à Daytona, pour l’ouverture de la saison IMSA, dans des conditions pour le moins difficiles. « Nous sommes fin prêts », explique Marco Ujhasi, directeur du sport GT d’usine. « Depuis que le modèle est sorti des ateliers de Weissach en mars dernier, nous avons parcouru plus de 35 000 kilomètres d’essais sur les circuits européens et nord-américains. C’est plus qu’aucun autre modèle de course GT Porsche auparavant. »

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top