Argus automobile de Tunisie

Nouveau Mini Countryman

Mini voit grand avec la révélation de la seconde génération de Countryman

Alors que l’ancien SUV anglais se frottait aux Renault Captur et Peugeot 2008 en termes de gabarit, le nouveau Mini Countryman saute d’une catégorie. Avec 20 cm supplémentaire en longueur, il culmine à 4,30 m, et se permet de rivaliser désormais avec les Nissan Qashqai, Seat Ateca. Autre révolution pour ce Mini haut sur pattes, il est le premier modèle de la marque également disponible avec un moteur hybride rechargeable. Nommé Mini Cooper S E Countryman ALL4, il promet une autonomie de 40 km en mode tout électrique.

mini-countryman

Le nouveau Mini Countryman change de robe, avec un dessin plus carré, à l’image de la forme des optiques et des nombreuses arêtes saillantes qui musclent son caractère. Il progresse également en largeur avec 3 centimètres de plus, et avec un empattement en augmentation de 7,5 cm. Le résultat de cette croissance est un espace de l’habitacle nettement plus élevé que le celui auquel il succède, au point de lorgner du côté des familles nombreuses. Il dispose à présent de trois vraies places à l’arrière, indépendantes et montées sur une glissière de 13 cm, une valeur identique à l’ancien Countryman. La banquette arrière rabattable peut être divisée dans un rapport 40:20:40. De plus, l’inclinaison peut être variée pour augmenter soit le confort d’assise soit créer une plus grande capacité de rangement à l’arrière. Le volume du coffre cube 450 l et peut évoluer jusqu’à 1390 l en cas de besoin, ce qui correspond à une augmentation de 220 l au maximum par rapport au modèle précédent.

mini-countryman4

Parmi les nouvelles fonctionnalités, le hayon électrique est disponible en option. Un pack rangement, également optionnel, comprend entre autres, un plancher de rangement modulable, des anneaux d’amarrage et des sangles, ainsi qu’un insert en acier inoxydable sur le seuil de chargement. Le nouveau Mini Countryman propose enfin l’astucieux « Picnic Bench », un support flexible pouvant être sorti du compartiment à bagages et offrant une assise pour deux personnes. Idéal pour le pique-nique dominical !

mini-countryman2

Deux moteurs essence seront proposés au lancement du nouveau Mini Countryman. Un 3 cylindres 1.5 de 136 ch et un 4 cylindres 2.0 Cooper S développant 192 ch. En se tournant vers les deux blocs diesel, le client choisira entre deux 4 cylindres de 2.0 l de cylindrée, disponibles en 150 (Cooper D) et 190 ch (Cooper SD). D’autre part, la version hybride rechargeable se basera sur le 3 cylindres essence de 136ch, associé à un moteur électrique synchrone équivalent à 88ch, pour afficher une puissance cumulée de 224ch. Une boîte Steptronic à 6 rapports sera proposée en alternative à la boîte manuelle à 6rapports de série. Une boîte Steptronic à 8 rapports sera, de son côté, disponible en option sur le Cooper S et Cooper D. Sur le Cooper SD, elle est disponible de série. Malgré son embonpoint par rapport à la précédente génération, Mini annonce des performances améliorées. Le Cooper S de 192 ch abat ainsi le 0 aux 100 km/h en 7,2 secondes, soit 0,9 s de moins que l’ancien. Suivant la motorisation, la réduction de la consommation peut atteindre 1,4 l/100 km. Le Mini Countryman hybride rechargeable descend à 2,1l/100 km en cycle mixte, avec 49g de CO2 rejetés.

mini-countryman5

Le nouveau Mini Countryman dispose d’une toute nouvelle transmission intégrale ALL4, disponible pour toutes les variantes de moteur. Elle est constituée d’une unité de prise de force, appelée «Power-Take-Off», intégrée dans le différentiel avant, d’un arbre de transmission du couple menant à l’essieu arrière et d’un embrayage assurant un dosage exact de la transmission du couple sur les roues arrière. La commande électronique du système est connectée au contrôle dynamique de la stabilité et détecte ainsi à temps la nécessité d’adapter la répartition du couple.

Côté confort, un amortissement piloté fait son apparition en option. Pour les amortisseurs à régulation électronique, il est possible d’activer deux cartographies via les modes Mini Driving… également en option. Un rotacteur, c’est son nom, situé à l’embase du levier de vitesses, permet la sélection de la loi d’amortissement dans les trois modes MID, SPORT et GREEN. La sélection du mode influence les lois de l’accélérateur et de la direction, ainsi que la sonorité du moteur et le dynamisme de commande de la boîte Steptronic suivant la motorisation et l’équipement.

La dotation de série du nouveau Mini Countryman comprend l’écran couleur de 6,5 pouces et Bluetooth, la HiFi Harman Kardon etle système de navigation. En option, il est possible de disposer de la navigation « Mini Professional » comprenant un écran tactile couleur de 8,8 pouces, une première chez Mini. D’autre part, ce système inclut un inédit compteur « Mini Country » qui enregistre les trajets parcourus sur des terrains inclinés, accidentés, des chemins de terre ainsi que des routes et parcours enneigés.

Une foule de systèmes d’aide à la conduite et de confort agrémentent le nouveau Mini Countryman. L’alerte de collision avec freinage d’urgence peut être complétée par le système Driving Assistant, y compris régulation de vitesse active basée sur une caméra, avertisseur de présence de personnes, assistant feux de route anti-éblouissement et lecture des panneaux de signalisation. Sont disponibles en plus, le Park Distance Control, la caméra de recul, l’assistant de manœuvres de fonctionnement et l’écran d’affichage tête haute. La connectivité est à l’honneur avec un assistant personnel avec les adresses et rendez-vous que le conducteur a déjà enregistrés sur son smartphone via l’application Mini Connected, et qui sont transférés automatiquement dans le véhicule. Il n’est plus nécessaire de les saisir une nouvelle fois dans le système de navigation.

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top