Argus automobile de Tunisie

Moteur de l’année 2016

Le nouveau V8 3,9 litres biturbo de Ferrari est élu moteur de l'année 2016




Coup de maître pour Ferrari avec son nouveau V8 3,9 litres biturbo, implanté sous le capot de la 488 GTB. Il s’adjuge quatre récompenses à l’Engine Expo de Stuttgart, dont celle de moteur de l’année 2016.

moteur-annee-2016-ferrari-v8-2

Entré depuis peu dans l’ère du turbocompresseur avec les V8 de 560 ch et 670 ch de la California T et de la 488 GTB, Ferrari n’a pas forcément fait plaisir aux puristes, chantres des mécaniques atmosphériques.
Mais le constructeur italien a su séduire les 62 jurés du prix du moteur de l’année (International Engine of the Year Awards 2016), qui ont décerné dans le cadre de l’Engine Expo de Stuttgart leur récompense suprême au moteur V8 3.9 litres biturbo de celle qui a remplacé la 458 Italia au catalogue.

Quatre récompenses d’un coup

moteur-annee-2016-ferrari-v8-3

Et quand on dit « séduire », le mot est faible ! Ce moteur Ferrari a aussi remporté les catégories :
« Nouveau moteur » devant le 2,0 litres Twin Engine hybride rechargeable de Volvo,
« Performance » devant un autre moteur Ferrari, le V12 6,3 litres de la F12berlinetta, et
« Moteur entre 3,0 et 4,0 litres » devant le V8 4,0 litres biturbo de Mercedes-AMG.
Moteur Ferrari V8 3.9 biturbo
Pour rappel, ce bloc V8 3.9 biturbo Ferrari en aluminium développe ses 670 ch au régime maximal de 8 000 tours/min, avec un couple de 760 Nm à 3 000 tours/min. Son rendement de 172 ch/litre fait de lui le recordman du genre chez le constructeur italien.

Un air de déjà-vu
Ce titre de moteur de l’année 2016 décerné au V8 turbo Ferrari, qui succède ainsi au palmarès au moteur 3 cylindres 1.2 PureTech de PSA, est à peu près la seule récompense nouvelle décernée par le jury. Car dans les sous-catégories, règne une forte impression de déjà-vu : le moteur 1.2 PureTech PSA remporte, comme l’an dernier, la catégorie « Moteur entre 1 et 1,4 litre », le 3 cylindres 1.0 EcoBoost de Ford s’adjuge pour la cinquième fois consécutive la catégorie « Moteur de moins de 1,0 litre », le bloc électrique des Tesla Model S et Model X pour la troisième fois consécutive la catégorie « Moteur vert », et le moteur 5 cylindres 2,5 litres d’Audi des nouvelles RS 3 et RS Q3 pour la septième fois consécutive la catégorie « Moteur entre 2,0 et 2,5 litres ».
Les blocs de BMW et de Mercedes récompensés avaient eux aussi déjà reçu une distinction ces dernières années. Par contre, dans la catégorie « Moteur entre 2,5 et 3,0 litres », est récompensé celui qu’on peut considérer comme la révélation de l’année : le nouveau moteur 3.0 litres biturbo de la Porsche 911.

Palmarès complet 2016
Moteur de l’année 2016 : Ferrari V8 3.9 litres biturbo
Catégorie « moins d’un litre » : Ford trois cylindres 1.0EcoBoost
Catégorie « entre 1.0 et 1.4 litre : PSA Peugeot Citroen trois cylindres 1.2 Puretech
Catégorie « entre 1.4 et 1.8 litre » : BMW 3 cylindres 1.5 litre (i8)
Catégorie « entre 1.8 et 2.0 litres » : Mercedes-AMG 2.0 litre
Catégorie « entre 2.0 et 2.5 litres » : Audi cinq cylindres 2.5 litres
Catégorie « entre 2.5 et 3.0 litres » : Porsche six cylindres 3.0 litres turbo
Catégorie « entre 3.0 et 4.0 litres » : Ferrari V8 3.9 litres biturbo
Catégorie « plus de 4.0 litres » : Ferrari V12 6.3 litres
Catégorie « moteur vert » : Tesla full-electric powertrain
Catégorie « nouveau moteur » : Ferrari V8 3.9 litres biturbo
Catégorie « performance » : Ferrari V8 3.9 litres biturbo




Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top