Argus automobile de Tunisie

Misfat veut croître

Misfat joue sur la disponibilité et la flexibilité pour assurer sa croissance et sa valeur ajoutée




amine ben ayedEn 17 ans, la société tunisienne Misfat Filtration s’est étendue en Afrique du Nord, mais aussi en Pologne, en Russie, en Espagne et en France. Dans son portefeuille de marques : Misfat, Mecafilter, Lautrette et Lucas. « Nous fabriquons toutes les familles de filtres PL et VL homologués par les constructeurs et fournissons l’ensemble des équipementiers proposant des gammes de filtres en MDD, sous 50 marque différentes », explique Amine Ben Ayed, le directeur général. Au cœur de sa stratégie, l’ajustement permanent de sa production. « Nous pouvons produire sur notre nouvelle ligne aussi bien des grandes séries, à raison de 5000 filtres /heure, que des plus petites. Nous nous adaptons sans que cela pèse sur le coût du produit final, grâce à notre engagement dans une démarche ‘éco responsable’ reposant sur une filière de recyclage (acier, carton, plastique…) associée à des robots sans émission. » Cette stratégie, initiée il y a 15 ans, a permis une croissance continue de 15% /an. Pour 2015, le groupe revendique un CA de 58 M€ et vise les 65 M€ en 2016. Et pour conforter ses positions, Misfat investi 40 M€ (dont 30 M€ en Tunisie), dans un plan établi sur 6 ans. Un nouvel outil logistique – une usine de 12 500m²- devrait ainsi bientôt voir le jour.

MISFATPlus de 160 millions de filtres sont produits chaque année, dont trois millions en France, avec des gammes étoffées : 2500 références avec sa marque Premium Mecafilter pour 95% de taux de couverture en Europe, 1000 références VL et PL pour Misfat soit 90% du marché européen, 500 références en Lautrette (conçue pour les centre-auto), avec 85% du parc européen et enfin Lucas. La dernière arrivée dans le groupe, après la signature d’un contrat de licence en octobre dernier avec TRW, devrait démarrer en juin avec 900 références et devrait en compter 1400 à terme (Lire Misfat distribue Lucas et relocalise en France). Misfat projette 10 M€ de CA supplémentaires d’ici 5 ans. Enfin, le groupe mise sur des stocks importants. « Nous allons dans le sens inverse de toutes les stratégies des entreprises actuelles qui misent sur le stock minimum ». Outre les 9 dépôts installés en France assurant une livraison à J+1, un entrepôt de 12500 m² vient d’être construit à 20 km du siège à Tunis où sont stocké 4 millions de filtres, pour une valeur de 12 à 13 M€.

Muriel Blancheton




Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top