Les risques d’accident sont deux fois plus élevés la nuit que le jour ?

Il est parfois plus agréable de conduire la nuit. Cela permet d’échapper aux fortes chaleurs de la journée et au trafic lors des départs en vacances. Il n’y a rien de dangereux à cela si certaines règles élémentaires sont respectées. Parmi celles-ci :

1. Eviter de conduire entre 2 et 4 heures du matin (les capacités et la vigilance sont alors les plus faibles).
Partir reposé, c’est-à-dire en ayant pris un temps de repos suffisant.
2. S’alimenter légèrement.
3. Avoir préparé son véhicule et trajet avec minutie.
4. S’abstenir de consommer de l’alcool.
5. Observer les recommandations portées sur les médicaments.
6. S’arrêter toutes les deux heures, voire plus souvent et impérativement dès les premiers signes de fatigue (irritabilité, tête lourde, impression d’avoir trop chaud ou d’être serré dans ses vêtements, besoin de changer de position en permanence, picotements dans les yeux, impression que tous les autres conduisent mal, crispation du cou et des épaules).
7. Pensez impérativement à adapter votre éclairage pour mieux voir et être vu

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top