Argus automobile de Tunisie

Essai de  la DACIA DUSTER

La fiabilité du Dacia Duster est plus que correcte.




SANYO DIGITAL CAMERAAvant le restylage Comme l’ensemble de la gamme Dacia, le Duster propose le minimum dans son habitacle. En effet le style de ce dernier fait presque croire que
l’on est dans une voiture des années 90 avec en plus des plastiques qui ne sont pas vraiment dignes des standards européens. A noter que des bruits parasites de plastiques venant du tableau de bord ont été signalés par de nombreux usagers. Cependant avec un prix aussi agressif le client ne s’en plaindra pas trop. Surtout que pour le reste, que ce soit le confort, le comportement routier ou même l’habitabilité on a de quoi être très satisfait. En effet, le comportement de ce Dacia Duster est très satisfaisant , en revanche, et c’est le défaut de toutes les Dacia, l’insonorisation n’est vraiment pas à la hauteur et cela est empiré par une hauteur de caisse accrue encore plus exposée aux vents et donc aux bruits d’air. Le Duster s’accommode très bien d’une utilisation familiale grâce à une habitabilité généreuse et un coffre qui atteint près de 500 litres. Pour revenir sur le confort, mis à part une insonorisation moyenne, il s’avère être au final plutôt convaincant. L’amortissement est ni trop dur ni trop « pompeux ». On note aussi une position de conduite satisfaisante qui permettra d’effectuer de longs trajets sans souffrir.

Beaucoup d’évolutions ont eu lieu après le restylage du Duster en septembre 2013. Tout d’abord, certains défauts rageants ont été corrigés comme par exemple l’emplacement des lève-vitres. En effet, ils étaient à la base situés au milieu, comme sur certaines anciennes voitures. Question présentation on a fait un bon en avant puisque la marque a mis au placard cette espèce de planche de bord qui parait être conçue pour un utilitaire pur et dur. Hélas, un défaut de taille s’est glissé dans cette nouvelle présentation. L’écran multimédia, désormais disponible comme sur les Logan 2 et Lodgy, a été placé au seul endroit possible, c’est à dire en dessous des buses d’aération et des boutons warning / verrouillage des portes. De ce fait, il est bas.

Enfin, la qualité des matériaux a été revue à la hausse, tout comme l’insonorisation qui est mieux soignée qu’avant (mais encore loin d’être parfaite).

La fiabilité du Dacia Duster est plus que correcte. En effet la marque Dacia a réussi à se faire une belle réputation de ce côté-là. Nous le répétons, cette extrême fiabilité vient du fait que le Duster est issue d’une conception simple et qu’en plus il est constitué de pièces largement fiabilisées issues de modèles plus anciens de Renault.  Il ne faudra pas non plus trop lui en demander au niveau du vieillissement la qualité moyenne de certains matériaux aboutisse certaines fois à des usures précoces. Parmi les petits soucis redondants on retrouve en premier des problèmes concernant la jauge à carburant qui n’arrive pas vraiment à bien indiquer ce qu’il reste disponible dans le réservoir, plutôt stressant de ne pas savoir si l’on va tomber en panne d’essence. Ensuite, de nombreux usagers ont fait part de bruits suspects (bruit de cognements) lors du démarrage de l’auto. On retrouve aussi beaucoup de personnes qui se sont plaintes d’un embrayage qui broute.

 




Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top