Cinq astuces pour vendre sa voiture

Vendre sa voiture vite et bien, c’est possible. À condition de s’en charger soi-même et d’appliquer la bonne méthode

Vendre sa voiture vite et bien, c’est possible. À condition de s’en charger soi-même et d’appliquer la bonne méthode.

Contacts téléphoniques, visites et essais découragent de nombreux vendeurs particuliers qui, de guerre lasse, acceptent une reprise peu favorable par un concessionnaire. Pourtant, pour revendre sa voiture au meilleur prix, comme dit le proverbe, « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ». Voici les cinq clés d’une revente réussie.

    1. Vendre au bon prix

Il ne suffit pas de consulter la cote de l’Argus pour fixer le prix de sa voiture. Outre l’année, il faut tenir compte du mois de mise en circulation, du kilométrage, du niveau d’équipement, des options et de quelques autres détails (première main, état des pneumatiques). Il est possible d’obtenir une estimation personnalisée de sa voiture en se rendant sur les sites de l’Argus automobile de Tunisie . Pour affiner le prix, consultez aussi les annonces similaires à la vôtre. Et, si vous voulez vendre rapidement, fixez le prix de votre véhicule dans une fourchette basse, surtout s’il s’agit d’un modèle très répandu.

    2. Passer une annonce
C’est simple : plus l’annonce est visible, plus la vente est rapide. Pour augmenter vos chances et toucher un plus large public, il est donc conseillé de passer une annonce sur Internet ou dans un journal local. L’annonce doit être précise et exhaustive pour exclure les questions superflues qui ne mènent pas forcément à la vente.

3. Préparer la voiture
Mettez tous les atouts de votre côté. Lavez la voiture, éliminez les petites rayures en effectuant un lustrage. L’habitacle doit être parfaitement propre et désodorisé. N’hésitez pas à la faire réviser une dernière fois. Il est préférable que les pneus soient en bon état, que la vidange soit réalisée, que les plaquettes de freins soient neuves. Ces quelques précautions doivent permettre d’éviter toute tentative de diminution de prix. Enfin, pour mettre en confiance l’acheteur, préparez les papiers, annexe 5, carnet et factures d’entretien et, bien sûr, la visite technique pour les autos âgées de plus trois ans.

4. Un petit essai qui peut rapporter gros
C’est dans ce genre de situation que l’on teste ses talents de vendeur. Vous devez être capable de décrire positivement votre voiture et d’expliquer le fonctionnement des équipements. L’acquéreur voudra sans doute faire un essai. Prenez le volant, rassurez-le avec une conduite sans à-coups. Et proposez-lui de prendre le volant tout en gardant toujours les clefs à portée de main.

  5. Les clés contre un chèque certifié
C’est le moment de la remise des clés. Réclamez un chèque de banque et n’hésitez pas à proposer à votre acquéreur de l’accompagner à sa banque pour récupérer le chèque. Enfin, n’oubliez pas de barrer la carte grise et inscrire le nom de l’acheteur et déclarer la vente à votre assureur en envoyant une photocopie du contrat de vente signé par le vendeur et l’acheteur.

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top