Ceinture de sécurité

Le port de la ceinture de sécurité bientôt obligatoire en milieu urbain

Un décret gouvernemental  amendant le décret numéro 147 de l’année 2000, daté du 24 janvier 2000 et portant sur les règles et techniques pour l’équipement des véhicules et le port de la ceinture de sécurité à l’intérieur et à l’extérieur des milieux urbains, sera bientôt publié.  A partir de sa date de parution dans le JORT, un délai de trois mois sera accordé avant l’application effective du décret, précise la même source.

Ce délai sera consacré à des campagnes de sensibilisation dans les médias, afin de faire connaitre le décret, et l’importance de mettre la ceinture de sécurité ainsi que son rôle dans la réduction de l’impact des accidents de la route graves, voire meurtriers.

Le décret dispense par ailleurs, les chauffeurs de taxi individuel et collectif  du port de la ceinture.

En revanche, les passagers des sièges arrière seront dans l’obligation de  mettre la ceinture dans un délai d’un an, après la parution du décret.

Le texte devrait porter sur l’obligation de mettre la ceinture de sécurité pour tous les chauffeurs, et les passagers avant, à l’intérieur et à l’extérieur des zones urbaines et sur les autoroutes

Il stipulera, par ailleurs, l’obligation progressive du port de la ceinture par les passagers arrière (Un an après la parution du décret au JORT). Le texte prévoit également de dispenser les cas particuliers, de cette nouvelle règle. Il s’agit notamment des personnes dont la santé ne permet pas le port de la ceinture, tous les chauffeurs lors d’une manœuvre en marche arrière, les chauffeurs de transport irrégulier dans les zones urbaines, les chauffeurs des véhicules prioritaires et d’intervention rapide utilisant des gyrophares.

Il est à rappeler que toutes les études et les statistiques sont unanimes quant à l’importance du port de la ceinture de sécurité. Celle-ci fait baisser le nombre de morts lors des accidents de la route d’environ 50% pour les chauffeurs et les passagers avant. Ce chiffre atteint les 75% pour les passagers arrière.

Selon une étude menée par l’Observatoire national de la sécurité routière, la ceinture de sécurité protège de la propulsion vers l’avant en cas de choc, qui est coupable de 9 cas de décès sur 10.

Les passagers portant la ceinture de sécurité ont trois plus de chance de rester en vie que les personnes ne la portant pas, selon la même étude.

Il est à rappeler que l’actuel code de la route stipule l’obligation de porter la ceinture sur les autoroutes et en dehors des zones municipales uniquement. Une obligation qui s’applique aux chauffeurs et aux passagers avant à bord des voitures particulières, des véhicules utilitaires et des camions légers.

Le non port de la ceinture est passible d’une amende de 40 dinars.

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top