Ce qu’il faut faire pour décrasser son diesel

  • Une fois par semaine, au minimum, faites une boucle de 50 km sans trajet en ville.

Restez au-delà de 4 000 tr/mn à vitesse stabilisée, le plus longtemps possible. Cela va éliminer les dépôts et, si besoin, déclencher un cycle de régénération.

  • Utilisez tout le potentiel du moteur
    Au quotidien, accélérez franco pour utiliser le turbo sur des plages hautes. Egrenez les rapports rapidement jusqu’à votre vitesse de croisière. Bonus, ce côté “vite en action” va aussi limiter la consommation (méthode de l’écoconduite).
  • Rapprochez les vidanges.
    L’encrassement d’un moteur diesel est aussi dû à la “carbonisation” de l’huile, notamment dans les paliers du turbocompresseur. Vidanger souvent, tous les ans si vous roulez peu, ou en suivant l’entretien préconisé pour un usage intensif, limite le phénomène
  • .Remplacez le cache sous le moteur.
    Vous l’avez peut-être endommagé ou perdu, et pas remplacé car il coûte cher. Sachez que son utilité première n’est pas d’être un cache-misère. En évitant à l’air de s’engouffrer dans le compartiment moteur, il permet à ce dernier d’accélérer sa montée en température et de conserver les Fap et autres au chaud. D’où son importance.

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top