Affaire Volkswagen aux Etats-Unis

Indemnité de 5000 Dollars pour chaque client lésé

Le scandale des voitures Diesel truquées semble proche de son dénouement aux Etats-Unis. En effet, les autorités américaines et le constructeur Volkswagen seraient arrivés à un accord selon lequel le géant de Wolfsburg verserait des compensations financières à chaque client bafoué.

Le tribunal de San Francisco, auprès duquel sont fédérées une multitude de plaintes de propriétaires floués, avait donné jusqu’à ce jeudi aux différentes parties pour parvenir à un accord, sous peine de renvoyer l’affaire devant un tribunal cet été. Un renvoi qui aurait potentiellement conduit à des coûts chiffrables à des dizaines de milliards de dollars pour le groupe de Wolfsburg. Il n’en sera rien.

En effet, le journal allemand Die Welt évoque un « protocole d’accord qui pose les grandes lignes », et dont l’élément central serait le versement par Volkswagen de 5000 dollars à chaque propriétaire des quelque 600000 voitures au moteur manipulé qui circulent aux Etats-Unis. D’autres médias parlaient d’un « rachat » par Volkswagen des voitures à leurs propriétaires. En plus de ces compensations financières, le constructeur s’engage à remettre aux normes les moteurs concernés.

Cette dernière opération a déjà débuté en Europe depuis janvier où près de 8 millions de véhicules sont concernés. Si elle est à la charge du constructeur, aucune compensation financière séparée avec les propriétaires n’est prévue, au grand dam des associations de protection du consommateur…

Dès l’éclatement du scandale, le constructeur avait provisionné plus de 6 milliards d’euros dans ses comptes, mais il a vite été clair que cette somme ne suffirait pas. Le groupe a repoussé au 28 avril prochain la publication de ses résultats pour 2015, le temps de refaire ses calculs. On en saura donc plus sur le montant final de la provision finale débloquée par le groupe allemand…

Ajouter Votre Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée.*

Back to top